Wall Street English forme à l’anglais et ramène vers l’emploi ceux qui en sont éloignés

# Trouver un emploi - Natanael Wright - président du réseau Wall Street English en France

7 juillet 2020

Personne ne doit être laissé au bord du chemin, “No one left behind”, c’est le nom du programme lancé par Wall Street English.

L’organisme de formation est persuadé que la pratique de la langue de Shakespeare peut participer à la réinsertion dans le monde du travail. Pendant 4 mois, 40 jeunes de la région parisienne, issus de quartiers en difficulté suivent une formation à l’anglais.

3 Français sur 10 disent avoir déjà renoncé à un emploi ou une opportunité de promotion faute de comprendre et de parler l’anglais.

Sur un marché où la concurrence est importante, Wall Street English met en avant sa méthode.  Elle consiste à apprendre l’anglais en reproduisant le processus qui permet aux enfants l’apprentissage de leur langue maternelle.

Par ailleurs, le réseau continue de se développer et de recruter.

Toutes les explications avec Natanael Wright, le président du réseau Wall Street English en France.

+ d’infos 

fleche separateur

Ces émissions peuvent aussi vous intéresser